mardi 28 octobre 2014

S02 EP08 : Selekta rocksteady


Pour compléter l'émission de la semaine dernière, une sélection spéciale Rocksteady. Comment une si petite île a pu produire en si peu de temps autant de grandes chansons ? Les puristes trouveront peut-être certains morceaux débordant de la période ou des canons du genre. Mais il n'y a pas de rupture profonde entre le ska le rocksteady et le reggae dont nous parlerons la semaine prochaine. Tout provient des mêmes racines sociales et musicales, d'une soul commune. Pas beaucoup de bla bla pour cette épisode, grosses avaries matérielles, mais la sélection tâche de faire le tour de pas mal de tendances. Si comme chez Black Mir cette zik vous transperce, vous pouvez toujours aller voir sur ce blog de passionné : Dance Crasher. Au delà de ce qu'on pense des classements, l'érudition est impressionnante et c'est une mine d'informations et d'émotions.


La Tracklist de la semaine :  

01. Sabac Red feat. Immortal Technique - Fight until the end
02. Sabac Red -  Sabac Anthem
03. Lino - Wolfgang
04. Apollo Brown & Ras Kass - Strawberry
05. GZA - Shadowboxin'
06. Ann Peebles - Troubles, Heartaches and Sadness
07. Apollo Brown & Ras Kass - Girafe Pussy
08. Hopeton Lewis - Sound and Pressure
09. Derrick Harriott - The Loser
10. Derrick Harriott - Walk The Streets
11. Alton Ellis - If I Could Rule The World
12. Alton Ellis - Willow Tree
13. Alton Ellis - Black Man's World
14. Bobby Ellis - Step Sofyly
15. Jackie Mittoo - Summertime 
16. Norma Fraser - Respect
17. Leroy Sibbles - Groove Me
18. Tony Gregory - Get out my life Woman
19. Keith & Tex - Tonight
20. Keith & Tex - Stop that Rain
21. The Melodians - Little Nut Tree
22. The Versatiles - Teardrop Falling
23. The Gaylads - I am Free
24. The Gaylads - Walk the Proud Land
25. Bob Marley & The Wailers - Bent Down Low
26. Justin Hinds - Carry Go Bring Home (Rocksteady Version)
27. Errol Dunkey - You're gonna need me
28. Monty Morris - Put on Your Best Dress
29. Otis Gayle - I'll Be Around
30. Slim Smith - Hip Hug
31. The Spanishtonians - Rudie Get Plenty
32. Desmond Dekker - Rude Boy Train
33. Desmond Dekker - Beautiful & Dangerous
34. Waiting Souls - Pick Up
35. Johnny Nash - Hold Me Tight
36. Ken Boothe - Mustang Sally
37. Jackie Opel -Shelter The Strom

Le Podcast : BCK MIR S02 EP08

jeudi 23 octobre 2014

S02 EP07 : Time to rocksteady !


L'été jamaicain de 1966 a battu tous les records de température. Depuis déjà un certain temps, les danseurs se lassaient du rythme épuisant imposé par le ska triomphant héritier de l'indépendance. Et puis les espoirs ont été vite déçus. Chômage galopant, ghetto, corruption, violence des rude boys naissants. Une nouvelle forme musicale apparaît pour satisfaire le peuple des sound system, abreuvé de soul américaine : le Rocksteady. Plus lent, centré sur le rythme et la voix, moins cuivré, moins pétaradant, gorgé de mélancolie. Un âge d'or de la soul jamaicaine, la naissance des grands trios vocaux, les premières stars.

L'émission : BCK MIR S02 EP07
La playlist : BCK MIR S02 EP07 Playlist

Pour le plaisir :


mercredi 15 octobre 2014

SO2 EP06 : Selekta spécial Ska !



En complément de l'émission de la semaine dernière, une sélection entièrement consacrée à la naissance de la musique jamaicaine, directement liée aux sound systems. Au programme, du mento, du boogie américain, du shuffle jamaicain, et le ska dans toutes ses nuances. Avec toujours le sample de la semaine, la tarte hip hop, et la perle soul...

L'émission : BCK MIR SO2 EP06

Quelques images précieuses de la chouette série documentaire Deep Roots Music :




Vous pouvez retrouver le premier volet en intégralité là : Deep Roots Music "Revival"
Et la série en entier là : DRM (pas de sous-titres malheureusement, mais l'accent jamaicain est pas le plus dur à entraver, et la musique emporte tout)

L'album gratuit de Tree et Chris Crack :








La tracklist de l'émission :

01. TREE feat. Chris Crack - CUTS
02. The Skatalites - Man in da streets
03. BDP - Edutainment
04. Lord Tickler - Jackass & Ya Ma Mamaa
05. Hubert Porter - Mas Charley Bell
06. Gene Coy - Killer Diller
07. Owen Gray - I Feel Gool
08. Barbie Gaye - My Boy Lollipop
09. Lord Tanamo - I'm in a mood for Ska
10. Derrick Morgan - Blazing Fire
11. Owen Gray - Please Let me Go
12. Roy & Millie - We'll Meet
13. Stranger & Patsy - When I Call Your Name
14. Clive & Naomi - Open The Door
15. Alton Ellis - Dance Crasher
16. Ken Boothe - Uno Dos Tres
17. The Skatalites - Guns Of Navarone
18. The Skatalites - James Bond
19. The Baba Brooks Orchestra - Watermelon Man
20. The Skatalites - Silver Dollar (Mix 2)
21. Lester Sterling & Tommy Mc Cook - Inez
22. The Skatalites - Latin Goes Ska
23. Jackie Opel - You're Too Bad
24. Desmond Dekker & The Clarendonians - Rude boy gone a jail
25. The Clarendonians - Rudie Bam Bam
26. Stranger Cole With Duke Reid's Band - Rough And Tough
27. Clancy Eccles - Sammy No Dead
28. Robert Marley - Judge Not
29. Jimmy Cliff - King Of Kings
30. Ken Boothe - Let The Water Dry
31. Ken Boothe - You're No Good
32. Justin Hinds - River Jordan
33. Justin Hinds - Satan
34. The Techniques - I'm So In Love With You  
35. The Ethiopians - I'm Gonna Take Over Now
36. Desmond Dekker & The Aces - 007 (shantytown)
37. Hugh Godfrey - Mad World
38. Andy & Joey - You're Wondering Now
39. Curtis Mayfield - We The People who are Darker than Blue
40. Lloyd Charmer - Darker than Blue

vendredi 10 octobre 2014

S02 EP05 : Train to Skaville


On sait combien la naissance du rap est tributaire de ce qui s’est imaginé vingt ans plus tôt dans les sound-systems jamaïcains. La correspondance ne s’arrête pas là, tant la musique jamaïcaine est indissociable du passé esclavagiste et du présent ghettoïsé de l’île, et s’est créée dans un dialogue permanent avec les USA toutes proches.

L’abolition de l’esclavage en Jamaïque est déclarée en 1838. Comme aux Etats-Unis quelques décennies plus tard, elle va très vite déboucher sur un exode rural massif. La crise de 1929, puis le terrible ouragan de 1930, qui ravage les plantations, vont encore accentuer le phénomène. L’exploitation des ressources minières, la bauxite notamment, va finir de détruire l’économie agricole. Dans les villes principales, Kingston en tête, se forment des bidonvilles à perte de vue. On n’y trouve que chômage, misère, racisme. Beaucoup, pour fuir la catastrophe économique et sociale, vont émigrer aux USA, soit définitivement, soit pour survivre de travaux saisonniers, dans les champs de coton… L’influence américaine, économique et culturelle, n’ira qu’en grandissant. La musique des frères Noirs de là-bas s’importe : d’abord le jazz, puis le Rhythm and Blues. Les sound-systems qui naissent après la seconde guerre diffusent essentiellement des productions américaines. Les musiques « autochtones » quant à elles, comme le mento et le calypso, se jouent essentiellement dans les hôtels de luxe du Nord, la Jamaïque étant devenue une destination de choix pour la bourgeoisie blanche des States, qui se délecte de la légèreté si pittoresque de la musique des îles. Vers la fin des années 1950, les propriétaires des sound-systems les plus renommés vont monter leurs propres studios pour ne plus avoir à importer les disques et produire sur place une copie quasi conforme du R’n’B américain.

C’est dans ces studios que les musiciens insulaires vont imaginer peu à peu, en mélangeant le jazz et le mento, une version hybride qu’on appellera le « shuffle jamaïcain ». En approfondissant encore le style, ils vont finir par donner naissance à la première musique authentiquement jamaïcaine, le ska, reconnaissable entre mille par ce battement si spécifique, cette accentuation sur le temps faible, cette pulsation qu’on retrouvera dans toutes les musiques qui suivent : le « skank ». Ce jazz jamaïcain, musique de fête populaire et entraînante, va accompagner la fierté et l’espoir qu’offre l’indépendance de l’île en 1962. L’allégresse sera de courte durée, comme on le verra dans les épisodes suivants.

Fierté du ghetto, musique de descendants d’esclaves, début d’une révolution musicale. Ça nous rappelle quelque chose, non ?


L'émission : BCK MIR SO2 EP05
La Playlist : BCK MIR SO2 EPO5 PLAYLIST


Le fameux quadrille, évoqué en début d'émission :




Le clip tiré de l'album d' A-wax, Pulling strings, chroniqué sur le blog Fake for real, encore un hymne aux trafiquants, comme c'est original :




On se retrouve la semaine prochaine pour une sélection de deux heures, mento, shuffle jamaicain et ska !

jeudi 2 octobre 2014

S02 EP 4 : Selekta ! Spéciale Jamaican Dee Jays


Cette semaine, en complément de l'émission de la semaine dernière, une sélection spéciale Dee Jays jamaicains, grands cousins des rappers des débuts, les MC's des soirées du Bronx. On reste à Kingston donc, avec des versions, des originaux, des toasters, le tout avant la naissance officielle ( discographique) du Hip Hop en 1979.

L'émission : BCK MIR SO2 EP04

Tracklist de la sélection :

01. Count Machuki - More Scorcher
02. King Stiit (Dancehall 63) - Scandal
03. Sir Lord Comic & His Cowboys - Ska-ing West
04. King Stitt - The Ugly One (Aka Lee Van Cleef)
05. Count Machuki - Franco Nero
06. Dennis Alcapone - Power Version
07. Ken Boothe - Old Fashion way
08. Dennis Alcapone - Spanish Way
09. U Roy - Dynamic Fashion Way
10. J.D (The Roc) - Superbad
11. U Roy - Tom Drunk
12. Lee Perry - Dreadlocks in Moonlight
13. Mikey Dread - Dread At The Mantrols
14. Jah Lion - Soldier and Police War
15. Trinity - Three Piece Suit And Thing
16. Althia & Donnia - Uptown Top Ranking
17. Alton Ellis - It's A Shame
18. Dilinger - Crank Face
19. Dennis Alcapone - DJ's Choice
20. Prince Buster & Hopeton Lewis - Sound And Pressure
21. Sylford Walker - Chant Down Babylon
22. Cat Campbell - Hammering
23. Black Panta - White Man is Fuckery
24. Jah Lion - M. President
25. The Hot Rod All Stars - Lick It Back
26. Prince Francis - Rock Fort Shock
27. John Holt - Hooligan Version

Bill Withers, créateur de ce morceau indépassable :



Et pour le frisson, la sublime version Live de "Hope she'll be happier" au Zaire, pour le fameux concert Soul Power qui accompagnait le combat Foreman/Ali :



"Maybe the lateness of the hour makes me seem bluer than i am
But in my heart there's a shower
Hope she'll be happier with him"... Pour mes sentimentaux !

Sur Médine, et plein d'auutres trucs, vous pouvez faire un tour là-dessus : Quartiers Libres