samedi 30 mai 2015

Soutien au Palmier, maison expulsable.


Le squatt du Palmier à Saint Girons 09 se fait expulser petit à petit (d'abord le terrain, la maison suivra évidemment). C'est le moment de montrer qu'on tient à cet endroit, histoire de mettre un peu la pression à une mairie qui s'acharne. Teuf de soutien le 13 juin. Avec un concert de Cerna et une selekta de Black Mirror. Faites tourner et venez nombreux et nombreuses.



jeudi 28 mai 2015

S.02 EP.27 : Des champs de coton aux ghettos de l'hexagone : Les oubliés


Suite et fin de notre petit tour dans le bouquin de Mehdi Maizi, occasion de reparler des grands classiques du rap français. Cette semaine, on traîne encore un peu dans les années 2000, et surtout on rattrape deux trois manques cruels à cette sélection presque irréprochable (ce qui n'est pas le cas des chroniques, on le répète...)

L'émission : BCK MIR RAP FR 3
La Playlist : BCK MIR RAP FR 3 PLAYLIST

Comme d'hab', on a débordé, voici donc la version courte (trop!) pour les radios amies qui nous rediffusent : BCK MIR FR 3 RADIO


La tarte hip hop de la semaine, projet gratuit :


Jazz Cartier - Marauding In Paradise





L'album d'Eskicit, klassik méconnu :




Teaser du prochain album de Premiere ligne, nouveau groupe du rappeur E-One avec Skalpel et Akye (www.bboykonsian.com) :




18 ème !!!










AL (Matière Première) :









Comme d'hab, plus de clips en cliquant :

jeudi 21 mai 2015

S.02 EP.26 : Des champs de coton aux ghettos de l'hexagone, vol.2 : Les années 2000


Cette semaine on poursuit l'exploration des grands albums du rap français, en partant de la sélection du bouquin de Mehdi. On commence par la planète Mars, dont on a pas eu le temps de parler la semaine dernière, et on enchaine avec la bande à Lunatic, puis Tandem, Casey, La Rumeur... Que des classiques.

L'émission : BCK MIR S.02 EP.26
La Playlist : BCK MIR S.02 EP.26 PLAYLIST


Le bouquin Permis de Tuer, plus que jamais indispensable : 


PERMIS DE TUER



Le site du collectif Urgence Notre Police Assassine : ICI

 

Le bouquin de Mathieu Rigouste : 


RIGOUSTE




Quelques vidéos, on commence par Chinx, R.I.P :




Avec Young Thug, ça donnait ça :




Le regretté BB King, en concert y a pas si longtemps :




Blois en plein effet :










MARSEILLE :









Plus de vidéos en cliquant sur le lien ci-dessous, comme d'hab !

jeudi 14 mai 2015

S.02 EP.25 : Des champs de coton aux ghettos de l'hexagone, part.1 (90's)


Cette semaine, on quitte un peu les USA. Deux bouquins viennent de sortir, pour nous parler de Rap français. Le premier, Regarde ta jeunesse dans les yeux, de Vincent Piolet, est indispensable. Il documente enfin, après des années de recherche et des centaines d'entretien avec les artisans du mouvement, la naissance du mouvement Hip Hop en France, avant que l'industrie musicale ne s'en saisisse, dans les années 1980. On en cause bientôt, avec l'auteur en invité ! Le second, Rap français, une exploration en 100 albums, par Mehdi de l'abcdr, on l'attendait, on en espérait beaucoup, et c'est peu de dire qu'on est déçu. Pas tant par la sélection, assez irréprochable - à part quelques absences inexpliquées -  mais c'est la cruelle loi de l'exercice. Par contre le contenu des chroniques est vraiment maigre et désincarné. Mais comme on va pas jouer les rageux, et qu'il n'a pas besoin de nous pour le vendre, on en profite pour réécouter des classiques.

Règle du jeu : on n'a pioché que dans sa sélection, et on n'écoute donc que des morceaux issus d'albums qu'il juge importants, fondateurs, représentatifs. Les anciens vont se régaler, les jeunes vont, on l'espère, faire de belles découvertes. Pour la première partie, on s'intéresse aux années 1990, et plus particulièrement à leur deuxième moitié, plus fournie, et plus mature. On évoquera les débuts des 90's avec Vincent, d'ici peu. Plutôt que de suivre un ordre chronologique, on va circuler en suivant les différentes équipes, dans une époque où le hip hop fonctionnait vraiment par crews. La West Coast hardcore du 95, le Boum Bap musclé du 93, les stylistes de Panam', la conscience du 18eme, les flows inspirés et frais du 92, les compils etc. Gros son, nostalgie, dédicaces. Bienvenue ! (faute de temps, on ne parlera de la planète Mars que la semaine prochaine)

L'émission : BCK MIR RAP FR Partie 1
La playlist : BCK MIR RAP FR Partie 1 Playlist

Comme on a pas mal débordé, passion oblige, une version de deux heures est dispo pour les radios qui nous redif', il y manque encore plus de trucs... GRRR : BCK MIR FR version courte

Quelques clips pour se replonger dans une époque où les Stan Smith blanches étaient pas portées par les hipsters...

















Plus de vidéos en cliquant sur le lien :

lundi 11 mai 2015

Le sale air de la peur # 8 : Les années de plomb algériennes...



Les années de plomb algériennes (1991-1999), manipulation du terrorisme par la junte militaire algérienne, construction médiatique et policière de l’islamophobie en France.
 

L'émission : Le Sale Air # 8

Ce mois-ci dans Le sale air de la peur, on se penche sur une période charnière de la fabrication de l’islamophobie en France. Les années 90 ont été ce moment où a pris corps l’amalgame entre Islam et terrorisme, suscité par la situation de l’Algérie toute proche, qu’on voyait basculer dans la barbarie et le chaos, du fait de la violence aveugle des groupes islamistes radicaux. Une fureur qui a semblé justifier toutes les outrances. Elle a été le terreau sur lequel s'est épanoui tout un discours médiatique et politique ainsi qu’un arsenal législatif servant à viser, culpabiliser et réprimer les musulmans réels ou supposés. Ces événements tragiques ont aussi servi de prétexte pour justifier des guerres impérialistes et quantité de restrictions aux libertés publiques.

Et pourtant, cette histoire était falsifiée : massacres, assassinats et attentats terroristes n’étaient que les rouages d’une effroyable machinerie de terreur et de mort. Aux commandes, la junte militaire algérienne, déterminée à garder le pouvoir quoi qu’il en coûte. Son opiniâtreté meurtrière aura saigné le peuple algérien avec près de 200 000 morts, un million de déplacés, des milliers de disparus et des dizaines de milliers d’exilés. Une décennie de terreur dont la violence ahurissante a pris ses sources dans 130 ans de colonialisme caractérisés par l’usage de la force brute et une tentation génocidaire récurrente. 

Tout cela n’aurait pas été possible sans le soutien du pouvoir français, sans le zèle des grands médias, sans l’appui de quelques faux-experts et intellectuels médiatiques. Ils ont été les derniers soutiens des « généraux éradicateurs » parmi la communauté internationale, contribuant à fabriquer le chimérique fanatisme musulman dont avait besoin le pouvoir algérien pour mater la population qui lui demandait des comptes. Ils les ont armés et les ont soutenu économiquement dans la poursuite de leur guerre contre le peuple.

Aujourd’hui, même si cette période de tous les mensonges et de toutes les compromissions continue à déterminer profondément les discours et les politiques, elle fait l'objet d’un gigantesque trou de mémoire. Nous pensons qu’il est plus que jamais temps de participer au retour de cette histoire refoulée.


Pour poursuivre sur ce sujet :

-Lounès Aggoun et Jean-Bapiste Rivoire, Françalgérie, crimes et mensonges d’États, La Découverte, 2004. (plein de références utiles dans la bibliographie)

- Reportage de l’émission 90 minutes, sur Canal +, diffusée en novembre 2002, Attentats de Paris, enquête sur les commanditaires.
https://www.youtube.com/watch?v=jIRuE_WRYa0

-Le site de l’OGN Algéria-Watch :
http://www.algeria-watch.org/francais.htm